Les habitudes pour améliorer la fertilité

Comment améliorer sa fertilité?

Les habitudes pour améliorer la fertilité

Vous ne doutez pas que pour avoir un bon résultat pour quoi que ce soit il faut d’abord adopter de bonnes habitudes. Pour ce qui est de la fertilité, il y en a quelques-unes qu’il ne faut absolument pas omettre car elles sont non seulement essentielles pour celles et ceux qui gardent l’espoir d’avoir des enfants. Mais aussi, elles font partie du bon savoir-vivre et du bon sens de la vie de tous les jours.

Bien dormir

Bien dormir est plus qu’essentiel pour la fertilité. Des études ont prouvé que c’était pendant le sommeil que le plus grand taux de testostérone se créait. Il faut savoir qu’une nuit de huit heures est nécessaire pour cela. Sans oublier que pendant que vous dormez, d’autres hormones régulatrices rentrent en jeu pour diminuer certains effets néfastes comme le stress par exemple.

Faire du sport

Là aussi, grâce au sport, le taux de testostérone peut augmenter rapidement selon la discipline choisie. La musculation étant le plus recommandée. La pratique sportive reste garante du bon fonctionnement du corps humain. L’oxygénation du sang, l’assimilation plus importante des nutriments alimentaires ainsi que la fonte des graisses sont des phénomènes corporels parfaits pour boosters la fertilité. Il est donc recommandé de faire une pratique régulière d’un sport réclamant quelques efforts physiques.

Bain de soleil

Le soleil est très important pour le corps et pour l’esprit. Il ne faut pas oublier, quel que soit la saison de profiter de quelques moments de soleil par semaine afin de faire l’assimilation de la vitamine D dans les cellules du corps. Cette vitamine est un élément essentiel pour la régulation de certaines hormones ainsi que pour donner de la force.

Perdre du poids

La perte de poids est plus qu’essentielle pour booster sa fertilité. Les tissus adipeux dans le corps provoquent des ralentissements et empêchent la diffusion de certains nutriments dans les cellules sanguines. Il est parfois intéressant d’aller voir un nutritionniste pour comprendre les réelles raisons de vos prises de poids. Pour les femmes, cela peut provoquer des dérèglements au niveau de l’ovulation.

Arrêter le café et le thé

La caféine serait responsable de la diminution des ovocytes dans le corps d’une femme. Elle est aussi à proscrire pour les hommes du fait de l’augmentation du stress qu’elle provoque et donc de la diminution de la testostérone. La théine est moins dangereuse mais la dose ne doit pas dépasser deux tasses par jour. En vérité, il est recommandé de ne prendre aucun excitant pendant toute la période d’ovulation de la femme. Le thé vert, par contre, est idéal et à privilégier en toute circonstances.

Supprimer l’alcool

Les études menées pour identifier si l’alcool est un facteur négatif pour la fertilité divergent constamment. Cependant, il est plus qu’évident qu’il faille supprimer l’alcool et ceci en particulier pour les femmes. Certaines études ont prouvé qu’un foie trop chargé ainsi que quelques constituants de l’alcool dans le sang ne permettaient pas de donner grand espoir à la procréation. Il faut donc supprimer cet élément pendant toute la période où l’on désire avoir un enfant.

Supprimer le tabac

Il y a eu assez d’alertes sur la nocivité du tabac du fait de la présence de quelques substances néfastes à l’intérieur des cigarettes pour comprendre qu’il faille totalement supprimer l’idée de fumer pendant toute la période où un homme et une femme désirent avoir un enfant. La nicotine ainsi que d’autres substances présentes dans les feuilles de tabac sont la cause de la diminution du nombre de spermatozoïdes chez l’homme ainsi que d’ovocytes chez la femme.

Faites l’amour !!!

Faites l’amour ! Oui ! Encore et encore. Si un dicton dit : « plus on mange et plus on a faim » pour ce qui est de faire l’amour, c’est la même chose. Il faut savoir garder aussi sa libido intacte pour espérer toujours rester fertile.C’est la seule façon d’avoir des bébés.

 

L’alimentation qui booste la fertilité

La nécessité d’une alimentation adaptée

Il arrive souvent d’entendre beaucoup de gens confondre la libido et la fertilité. Cela n’a pourtant absolument rien à voir. Bien qu’il soit tout à fait préférable et nécessaire d’avoir une bonne libido pour amener à bien la possibilité d’avoir des enfants. Cependant, la question se pose. Comment avoir une bonne fertilité et qu’est-ce qui pourrait la booster ? Si beaucoup de choses vous viennent en tête pour répondre à cette question, il vous faudra cependant admettre et savoir que, pour avoir une bonne fertilité, il faut tout d’abord avoir une alimentation adaptée.

Plusieurs études ont prouvé récemment que c’était la consommation d’aliments riches en antioxydants et en particulier la combinaison de vitamine E avec le bêtacarotène, qui sont deux antioxydants très puissants, qui permettraient d’accroître chez les hommes, la performance des spermatozoïdes. Il y a aussi le zinc que l’on trouve en abondance dans les noix et les huîtres, qui est reconnu pour avoir un effet très bénéfique pour ce qui est de la sécrétion de testostérone. Cette hormone particulièrement importante pour les hommes agit particulièrement sur la fabrication et la mobilité des spermatozoïdes. Il ne faut surtout pas oublier la fameuse vitamine C indispensable en tout point.

Pour ce qui est des femmes, si elles aussi ont besoin d’aliments riches en antioxydants et en vitamines E, B et C. Il leur faut surtout faire attention à prendre des aliments avec un indice glycémique bas comme le chocolat noir, les mangues ou les céréales complètes sans sucre. Elles doivent aussi faire la consommation de légumes secs comme les lentilles et les pois ainsi que de bonnes huiles vierges et préférablement sans cuisson. Les huiles de poissons sont-elles aussi très recommandées. Une bonne recette de grand-mère qui a été prouvée dernièrement dit qu’il est préférable de manger des laitages crus non pasteurisés. Ceux-ci seraient favorables pour la protection contre l’infertilité.

Il y a aussi des plantes dites « miracles » qui aident très favorablement les couples désireux d’avoir des enfants comme la sauge, le fenouil, le ginseng, le gingembre, les asperges et enfin, l’ail, reconnu pour ses mille bienfaits.

Il ne faut cependant jamais oublier que le stress, les médicaments et la pollution sont des causes prouvées de l’infertilité de l’homme et de la femme aujourd’hui. Même avec la connaissance de toutes les bonnes règles de la diététique, ces facteurs provoquent des carences en micro nutriments essentiels pour le bon fonctionnement du corps mais aussi pour la fertilité. Il ne faudra jamais oublier de faire un régime détox pour éliminer toutes les toxines du corps engendrant des dérèglements à plusieurs niveaux.

Les aliments recommandés

Voici pour vous les aliments par ordre d’intérêt et d’efficacité pour ce qui est de la fertilité : Les noix, les amandes, le saumon, les framboises, l’ail, le chou, les œufs, les céréales complètes, les épinards, les pommes, les mangues, le melon, les carottes, les abricots, les huîtres, les crustacés, huile de soja, les patates douces, les yaourts nature, les brocolis, le potiron, les oranges, les germes de blé, la sauge, le fenouil.

Ces aliments possèdent tous une particularité. Ils sont pour la plupart considérés comme des boosters de testostérone pour certains et des régulateurs d’œstrogènes pour d’autres. Sans oublier qu’il est aussi très important de manger plus souvent cru que cuit pour bénéficier des meilleurs nutriments.

En dernier, il ne faut pas oublier que s’il y a des aliments qui sont recommandés pour booster la fertilité, il y en a forcément d’autres à éviter. Parmi eux : la charcuterie, l’huile de palme, les viennoiseries et les chips. Il faut éviter les aliments préemballés sous plastique et sous vide, les plats préparés, l’alcool et les sucres rapides.

Il ne faut surtout pas oublier que la prise de poids diminue le taux de testostérone et d’œstrogènes. Il faut donc toujours veiller à faire du sport et surveiller sa ligne afin de ne pas perturber la régulation hormonale.

Conclusion

Il est toujours bon de recevoir des conseils. Malgré cela, il faut tout de même admettre que booster sa fertilité par l’alimentation n’est pas une science exacte. Il vous faut connaître votre corps et savoir l’écouter pour comprendre par vous-même, toutes les combinaisons alimentaires parmi les aliments cités plus haut qui vous seront nécessaires pour arriver à les faire assimiler au mieux par votre corps et en tirer le meilleur profit pour votre fertilité.

 

 


Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up