Don de sperme et insémination artisanale

Don de sperme et insémination artisanale

Vous avez décidé de vous inscrire dans une démarche de « don de sperme ». Notons qu’il y a trois formes de dons possibles :

  • Le don est volontaire

Le don est réalisé librement, sans pression d’aucune sorte. Le donneur signe un consentement sur lequel il peut revenir à tout moment et ce jusqu’à l’utilisation des spermatozoïdes.

Lorsque le donneur vit en couple, l’autre membre du couple signe également un consentement.

  • Le don est gratuit

La loi interdit toute rémunération en contrepartie du don de spermatozoïdes.

Les donneurs bénéficient de la prise en charge des frais occasionnés par le don.

  • Le don est anonyme

Donneurs et receveurs ne peuvent connaître leurs identités respectives.

La loi limite à 10 le nombre de naissances issues du don de spermatozoïdes d’un seul et même donneur. Les probabilités de consanguinité pour les générations futures sont statistiquement infimes. Parmi les techniques de procréation médicalement assistées (PMA) proprement dites arrêtons-nous sur l’insémination artificielle (IA) :

L’insémination artificielle consiste à injecter artificiellement le sperme, plus ou moins préparé, au moment de l’ovulation. Il y a trois procédés différents

  • Avec du sperme frais

Cette méthode est essentiellement pratiquée à la maison par les femmes désirant être enceintes sans avoir de rapport sexuel avec le géniteur masculin de leur futur bébé. Le motif peut être classiquement un don de sperme informel pour un couple hétérosexuel dont l’homme souffre d’infertilité, ou un désir d’enfant chez un couple lesbien, ou un désir d’enfant pour une femme célibataire ne désirant pas avoir de rapport sexuel, ou enfin un désir d’enfant pour une femme porteuse du virus HIV, lorsque sa maladie est bien contrôlée.

  • Avec du sperme préparé

Cette méthode est fréquemment utilisée pour la PMA des couples dont l’infertilité n’est pas monocaule (ce qui est le cas général). Chaque fois que cela est possible, elle est préférée dans ces cas d’infertilité inexpliquée en première intention à une fécondation in vitro d’emblée pour son caractère moins contraignant pour la femme.

  • Avec du sperme congelé

C’est la méthode généralement utilisée pour le don de sperme. Plus rarement la congélation de sperme est utilisée pour la préservation du sperme d’un homme ayant à subir un traitement mettant en jeu sa fécondité.

L’insémination artificielle intra-utérine avec sperme du conjoint (IAC) consiste à injecter des spermatozoïdes “préparés” dans la cavité utérine, le jour de l’ovulation.

Après recueil par masturbation dans un réceptacle stérile, le sperme est préparé au laboratoire afin de reproduire les modifications subies lors d’un rapport sexuel, quand les spermatozoïdes traversent la glaire cervicale, cette opération consiste à :

  • Séparer le plasma séminal des spermatozoïdes
  • Eliminer les débris cellulaires et autres cellules
  • Sélectionner les spermatozoïdes mobiles et normaux aptes à féconder.

Les IAC sont prises en charge à 100% par la sécurité sociale dans le cadre du traitement de stérilité.

Condition pour le donneur en France ( CECOS )

  • être majeur et âgé de moins de 45 ans,
  • être en bonne santé,
  • donner son consentement par écrit ainsi que celui de la personne avec laquelle le donneur vit en couple si tel est le cas.
  • Si le donneur n’a jamais eu d’enfant, il se voit proposer le recueil et la conservation d’une partie de ses gamètes en vue d’une éventuelle réalisation ultérieure, à son bénéfice, d’une assistance médicale à la procréation.
  • Gratuité et anonymat
  • Le don de sperme est anonyme aussi bien pour le couple receveur que pour le donneur.
  • Il n’est pas rémunéré. Les frais de transport ou d’hébergement sont pris en charge sur présentation de justificatifs.
  • Il ne peut se pratiquer que dans un organisme ou établissement de santé à but non lucratif.

Les donneurs de sperme

donneur de sperme

Les donneurs de sperme sont en particuliers des hommes âgés de 18 ans à 45 ans, n’étant pas obligatoirement déjà père selon le décret d’application de loi votée en juillet 2015, et ayant subi quelques tests avant l’approbation de leurs dons.Ils doivent effectuer quelques démarches avant de se présenter pour le don de sperme s’effectuant au niveau du CECOS (centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme humain) ou ils doivent avant toute chose participer à un rendez-vous d’information avant de remplir un formulaire.Le don de sperme est gratuit et anonyme. Aujourd’hui, en France,on limite un don de sperme du même donneur à 10 afin d’éviter le phénomène de « serial donneur » dont la polémique reste encore vive dans des pays comme la suède. 

La réglementation à propos des donneurs de sperme n’est pas identique dans toute l’Europe.Certaines disparités au niveau de certaines lois sont encore en discussion.Des lacunes juridiques en suspend restent encore à combler au sujet de l’anonymat entre autres. La France est un pays qui a justement opté pour le maintien de l’anonymat.

Les critères de recrutement des donneurs

Il peut y avoir plusieurs raisons et critères pour se présenter comme donneur de sperme.

  • 42 % des cas se fait par un couple donneur de sperme accompagné par un couple de demandeurs.
  • 21 % des cas se fait par des couples effectuant une démarche personnelle, sensibilisés par les médias
  • 14 % des cas sont des couples qui, après une vasectomie, font une conservation du sperme
  • 7 % des cas se fait par les médecins eux-mêmes.
  • 4 % des autres cas restant sont pris au cas par cas.

Sélection des donneurs 

Aucun donneur ne sera accepté sans le consentement écrit du couple demandeur. Plusieurs interrogatoires sont menés afin d’éliminer plusieurs facteurs de risque. La recherche auprès du donneur s’effectue autour du caryotype et d’une enquête génétique personnelle et familiale. Il doit être en bonne santé et ne doit présenter aucune des anomalies citées ci-dessous :

  • Des anomalies chromosomiques dominantes comme l’hémophilie, l’albinisme, la neurofibromatose, l’hypercholestérolémie familiale etc…
  • Des anomalies autosomiques récessives comme la mucoviscidose, le Tay-Sachs les juifs d’Europe de l’Est, la drépanocytose des Africains etc…
  • Des anomalies pathologiques comme le diabète sucré, l’asthme, l’épilepsie, les rhumatismes articulaires, les psychoses etc…

Les échantillons de sperme récoltés sont analysés pour la détection de maladies sexuellement transmissibles (MST) ou la maladie de Creutzfeld-Jacob en premier. Par la suite, les autres échantillons sont étudiés pour l’évaluation de la qualité du sperme. Le volume, la numération, la mobilité, les anticorps anti spermatozoïdes négatifs, la forme typique et la mobilité après congélation sont les critères qui doivent être conformes pour le don.

Le respect des caractéristiques morphologiques

Le sperme attribué au couple demandeur est attribué en fonction de plusieurs caractéristiques morphologiques. L’ethnie, la couleur des yeux et des cheveux, la pigmentation de la peau, la taille et le groupe sanguin. D’autres critères sont pris en compte pour que l’enfant soit un mélange « plausible » de la mère et du père. Dans des cas où le contraste serait sévère dans un couple, le choix se fera après étude au mieux pour le futur enfant. Il ne faut pas aussi oublier qu’une grande demande vient surtout aujourd’hui des couples homosexuels et des femmes vivant seules.

Conclusion

S’il reste encore quelques lacunes juridiques à éclaircir à propos des donneurs de sperme, dans certains pays comme aux États-Unis les choix se font à partir de photos d’hommes ainsi que de l’étude de leur caractère et de leur situation sociale. Dans certains états, les couples sont libres de choisir le donneur de sperme. Il faut cependant réfléchir à une simple chose. Il s’agit d’un enfant à venir. Quel que soit le donneur, c’est un choix qui doit se faire en toute conscience.

Annonces Suisse                      Annonces Belgique


4 annonces:

  1. Patricia Malkoun

    19 avril 2018 at 13 h 16 min

    voir l’annonce sur mon profil merci

  2. Raoul

    30 mars 2018 at 19 h 34 min

    Pr moi la meilleures manière d’avoir un don de sperme anonyme est de voyager dans un pays étranger et retourner chez soi après le succès d’insémination…

  3. Soume ludovick

    10 octobre 2017 at 12 h 20 min

    Bonjour.
    Nous sommes un couple et recherchons un donc et donneur dans l’anonymat.

    Cordialement.

  4. Alex27

    25 août 2017 at 23 h 55 min

    Bonjour à tous.
    Nous sommes un couple de femmes, et ce depuis quelques années déjà. Nous attendons seulement un heureux événement pour combler notre vie.
    Nous cherchons donc un donneur, honnête et sérieux, pour pouvoir fonder notre famille.
    Nous ne souhaitons pas garder le contact après conception. C’est pourquoi nous garderons un certain anonymat, aussi bien pour le donneur que pour nous.
    Nous venons de Belgique, du côté de Charleroi.
    Merci de votre compréhension, bonne journée à vous.

Laissez une annonce


 
×
CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up