enfant donneur sperme

Témoignage d’enfants nés d’un donneur de sperme

 

Témoignage 1

« C’est bien de savoir à quel point je suis désiré. Ma mère a payé plus de 1 000 dollars juste pour m’avoir. J’ai été élevé par ma mère célibataire, je pense que c’est une raison énorme pour ma curiosité à propos de qui il est. C’est triste de penser que les hommes peuvent juste se branler dans une tasse pour de l’argent, et ne plus jamais y penser. C’est humiliant, que pour lui je ne sois rien d’autre que du sperme. Sans lui, je ne serais pas là, mais ça fait quand même mal. J’ai l’impression que d’une certaine manière, à cause de la façon dont j’ai été conçu, je ne suis qu’un moins-que-rien, comme si je n’étais pas son enfant légitime. Toutefois, on m’a donné les gènes d’un être humain attirant, intelligent, qui a réussi, qui est athlétique, en bonne santé et gentil. Sans vouloir paraître arrogant ou quoi que ce soit, je suis en quelque sorte un super humain. »

 

Témoignage 2

« Je suis née dans une famille aimante avec deux parents merveilleux et une belle vie devant moi. Je voulais rencontrer mon parent biologique depuis quelques années maintenant, et je ne l’ai pas encore fait. Même si j’ai été conçue par FIV, je ne serai jamais une donneuse d’ovules. J’aime trop mes parents adoptifs pour leur faire autant de mal. Mais je ne me suis jamais sentie à l’aise pour en parler avec ma mère.Et mon parent biologique, veut-il me rencontrer autant que je souhaite le rencontrer ?Je n’ai pas encore pris contact avec lui, mais un jour je le ferai. Je ne peux pas vivre le reste de ma vie avec ce sentiment de nostalgie en moi. Je ne pourrais pas vivre une vie comme je le fais en ce moment quand je pense à mon donneur. Je ne me souviens pas d’une époque où je ne savais pas comment j’étais faite. Même si mes parents sont complètement ouverts sur ce sujet, j’ai l’impression que cela blesserait mon père et le ferait se sentir à l’écart. Il serait difficile pour moi de le dire à mon père. »

 

Témoignage 3

« Mon parent biologique a laissé cette note :« N’enseignez que l’amour, car vous êtes aimés ».

Je me sens très aimé, et c’est l’essentiel. J’aimerais que nous en sachions plus, et j’aimerais pouvoir le remercier en personne. Chaque fois que j’essaie de chercher sur Google le peu d’informations que j’ai sur le donneur… c’est juste le trou noir. Il est important de ne pas comparer le donneur avec son père non-biologique, car en tant que progéniture de donneur, je me poserai toujours des questions sur l’ADN, mais c’est mon père qui m’a élevée. »

 

Témoignage 4

« Ma mère est une mère célibataire, elle voulait avoir des enfants et n’était pas dans une relation sérieuse à l’époque, alors elle s’est tournée vers un donneur de sperme. C’est parfois gênant lorsque les gens posent des questions sur mon père, étant donné que nous ne savons rien de lui. Ma mère fait plus que compenser pour les deux parents, et nous sommes très proches. C’est peut-être différent pour les gens qui vivent dans des régions plus conservatrices, mais c’est comme ça que se déroule ma vie. »


Laissez une annonce


 
×
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up