Mensonges les plus drôles racontés par les parents

Les mensonges les plus drôles racontés aux enfants par les parents

Florilège des meilleurs exemples de mensonges racontés par les parent aux enfants

 

Mensonge n°1 de parents

« Apparently This Matters » est l’émission hebdomadaire et décalé de CNN Tech sur les tendances du Web. Cette semaine-là, on parle de la mort du rappeur Tupac Shakur. Je raconte à mes ados que 2pac n’était pas vraiment mort, il vivait juste aux Bahamas. Ils me regardèrent comme s’ils s’inquiétaient pour ma santé mentale. C’était hilarant de voir leurs regards et leurs expressions, alors je n’ai jamais laissé tomber. J’ai mes adolescents convaincus que je suis un théoricien du complot de Tupac, c’est super satisfaisant.

Un jour, j’attends mon fils en voiture pour le ramener à la maison après son entraînement, et par la même occasion son ami nous accompagne.

« Maman, pourquoi ne parles-tu pas de Tupac à mon ami ? »

Je leur raconte tout et son ami me regarde comme si j’étais tarée. J’attends qu’il sorte de la voiture une fois devant chez-lui et je lui tends un bout de papier en murmurant à son oreille : « Tiens, le numéro de téléphone personnel du Père Noël qui m’a été donné à sa naissance et que je n’hésiterai pas à utiliser pour lui dire à quel point il se comporte mal. S’il ne se comporte pas bien, je serais remplacée par une autre mère parce que le gouvernement penserait que je ne peux pas faire mon travail correctement. Alors dis-moi quand mon fils va de travers, okay ?»

Son ami a pris ses jambes à son cou. Mère sadique ? Oui et j’assume !

 

Mensonge 2

Si je voulais quelque chose, je me fichais simplement de savoir si mes parents pouvaient se le permettre, si cela avait une quelconque valeur pour moi. Pour obtenir cela, j’avais l’habitude de piquer des crises de colère, de crier et de pleurer à tue-tête jusqu’à ce que mes parents cèdent. Un jour, ma mère m’a dit : « Dans un rêve, Dieu est venu et m’a dit que je vous ai fait pleurer et crier, Dieu est très triste, alors Dieu me prendra avec lui comme punition. J’ai paniqué. J’ai presque commencé à pleurer de peur, mais ensuite j’ai compris que si je pleurais, Dieu m’emmènerait avec lui ».

Là, un miracle s’est produit, depuis ce jour, j’ai complètement arrêté de pleurer.

 

Mensonge 3

Quand mes filles étaient jeunes, je leur ai dit de se cacher lorsqu’elles entendaient le bruit du camion de glaces. Quand elles ont grandi, je leur ai dit que c’était à cause du « L’homme Toyota » : « S’il nous attrape, il peut nous enlever notre voiture », je leur ai dit. Donc, pendant des années, à chaque fois que nous entendions ce son distinctif, nous nous sommes précipités pour trouver un endroit où nous cacher.

Cela a bien fonctionné jusqu’au jour où nous avons été avec quelqu’un qui ne connaissait pas « L’homme Toyota ». Heureusement, c’était mon frère et leurs cousins.

Mes enfants ont trouvé qu’il était hilarant, mais moi, pas tellement. J’avais beaucoup d’explications à donner. Prit la main dans le sac, j’eu un sourire gêné. Mon frère a éclaté de rire quand il a réalisé que je leur avais menti. C’était un sourire que mon frère ne connaissait que trop bien.

Le camion de glaces, alias « L’homme Toyota », était dans le quartier. Quand les enfants l’ont vu, ils ont fait signe au camion, se sont approchés et ont parlé au type. Il leur a montré des échantillons de l’inventaire, mais ils n’ont rien acheté. Finalement, ils m’ont pardonné la tromperie et tout va bien. Mais, j’ai décidé que je ne ferais plus jamais une chose pareille.


Laissez une annonce


 
×
 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up